Guide pour choisir votre carrelage

carrelage

Par rapport au parquet ou à la pierre, le revêtement carrelage a de nombreux atouts, son entretien facilité bien sûr, mais aussi son faible coût d’achat. Si l’esthétique est un critère de choix important, le choix doit surtout être guidé par la résistance et l’utilisation du carreau, dans une salle de bain, dans une pièce à vivre, à l’extérieur. Sachez également que le carrelage mural n’est pas le même que le carrelage sol.

Choisissez un carrelage approprié, mural ou sol

Le carrelage sol se distingue du carrelage mur essentiellement par l’épaisseur. En effet, un carreau destiné pour le sol doit être d’une épaisseur plus conséquente pour supporter les allées et venues (de 2 à 5mm de différence entre les deux carrelages). D’ailleurs, même entre des carreaux sol, il faudra choisir l’épaisseur en fonction de son usage, une pièce à fort passage ou une pièce moins sollicitée. Il est formellement déconseillé d’utiliser du carrelage mural pour le sol. Par contre, un carrelage sol pourra être utilisé pour le mur.

Référez-vous aux normes UPEC et ABC

Le classement UPEC désigne la résistance à l’Usure, la résistance au Poinçonnement (résistance aux pieds des meubles), celle à l’Eau et celle aux agents Chimiques. Ces indices vont de 1 à 4 en fonction de vos besoins et l’utilisation du carrelage. Plus la valeur est élevée, mieux se comportera le carreau. La norme ABC, quant à elle, classe les carreaux en fonction de leur adhérence, C étant la valeur la plus élevée destinée aux pièces humides comme la salle de bain, la cuisine ou pour un usage en extérieur.

Le style et le matériau utilisé

Style et matériaux vont généralement de pair. Le grès cérame pleine masse est le plus résistant (plus que le grès émaillé) puisqu’il est constitué d’un monobloc. Même en cas de rayure, le carreau garde le même aspect. Le carreau en terre cuite, bien qu’étant plus écologique, est beaucoup plus fragile. Son principal constituant, l’argile, nécessite des précautions et un entretien spécifique. Pour le style, le carreau de ciment est à part, aussi résistant qu’esthétique, mais beaucoup plus cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *